Souvent méconnu, en France, tous les résidents disposent d’un droit confédéré par l’article L.312-1 du Code Monétaire et Financier. Derrière ce jargon se cache en réalité le droit au compte.