Autopsie d'une carte bancaire Metal

En Europe, une carte metal, qu’elle soit proposée par Revolut, N26, bunq ou Curve, est compatible avec la technologie sans contact. L’Apple Card, quant à elle, ne supporte pas cette technologie.
En toute logique, une carte totalement en métal ne devrait donc pas proposer le sans contact. Découvrons comment N26, Revolut, bunq ou Curve parviennent à nous proposer cette fonctionnalité essentielle sur leurs cartes Metal

Avertissement

Des scènes, des propos ou des images de cet article peuvent heurter la sensibilité des amateurs de cartes Metal. Ne tentez pas de reproduire cette autopsie de carte chez vous.
Pour écrire cet article, il nous a fallu trouver une carte Metal pouvant être torturée. Nous avons donc commencé à chercher parmi nos contacts, une âme charitable prête à sacrifier sa carte pour la science néobancaire. Nous tenons donc à remercier chaleureusement L041S de s’être spontanément porté volontaire.
Malheureusement, L041S, il nous semble important aujourd’hui de te dire la vérité. Un peu comme il est dur d’annoncer à un enfant que le Père Noël n’existe pas, nous nous devons de t’annoncer que ta carte n’est pas en métal. Oui, ta belle carte du Crédit Mutuel à la gloire de Matt Pokora n’est pas en metal. Elle est simplement recouverte d’un vernis effet métallique.
Quoiqu’il en soit, métal ou pas, tu brilleras toujours dans les soirées karaoké, Matt sur ton coeur !!

Autopsie d’une carte Métal

Nous avons choisi une carte Métal proposée par une des néobanques les plus en vogue. Mais que ce soit chez elle ou chez sa concurrente directe, les cartes sont fabriquées de la même façon.
Pour des raisons de sécurité, nous avons anonymisé la carte en effaçant les numéros et les informations sensibles.

Le verso : La 1ère couche de plastique

Première couche de plastique au verso

Ci-dessus, vous pouvez voir une très fine pellicule de plastique. Cette couche contient essentiellement la piste magnétique de votre carte. En complément, diverses informations réglementaires concernant la carte sont également imprimées sur ce film de plastique.
Vous la trouvez donc sur toutes les cartes en métal, y compris l’Apple Card afin de permettre d’avoir une piste magnétique (ISO).
Sensible à la chaleur, détérioration rapide

Cet élément étant sensible à la chaleur, c’est généralement le premier composant de la carte qui va céder. Cette pellicule est simplement collée à votre carte.
Cela explique qu’elle puisse se dissocier de votre carte avec le temps.

Le verso : La 2ème couche de plastique

Seconde couche de plastique, emplacement du sans contact

C’est dans cette deuxième couche de plastique que se loge le dispositif pour le sans contact de votre carte. On le trouve dans toutes les cartes en métal, à l’exception de l’Apple Card, c’est pour cette raison qu’elle ne gère pas cette technologie.
vous pouvez donc voir l’épaisseur et le collage avec le support en métal
Antenne sans contact

On distingue des boursoufflures. Elles débutent au niveau de la puce par un premier rectangle, avant de faire tout le tour de votre carte. Ce sont les antennes pour le sans contact qui provoquent ces boursouflures.
Antenne sans contact

Antenne arrachée

Les antennes sont directement alimentées par la puce (ICC) de votre carte via un mécanisme de collage qui vient créer le contact.
Antenne et emplacement vide de la puce

A l’intérieur des boursouflures se cachent donc les antennes comme on peut les voir ici. Lorsque cette couche est désolidarisée du support en métal, la puce tombe rapidement du support laissant un trou vide.

Le recto : Coloration de la carte en métal

Support brut

N26 ou Revolut utilisent tous deux un procédé de teinture qui va rapidement s’écailler lors d’un usage fréquent / répété de votre carte. Vous aurez donc des zones où la teinture disparaît pour laisser place à la couleur brute du support.
Absence de rayures sur le support

bunq et American Express ont opté pour un traitement du métal directement, et non une teinture. Par exemple chez Amex, le centurion est embossé dans le métal, tout comme le contour de la carte donnant un effet relief. Ce n’est donc pas de la gravure comme chez N26 ou Revolut.
La teinture de la carte a disparu en 2 minutes après exposition à la chaleur, il n’y d’ailleurs aucune trace de rayure sur la carte.

Conclusion

Les cartes en métal ne peuvent jamais être composées à 100% de métal, il faut obligatoirement une pellicule en plastique afin de permettre la mise en place de la piste magnétique. Une seconde couche de plastique vient apporter le sans contact, c’est grâce à cela que vous pouvez utiliser cette technologie.
Globalement, les cartes en métal sont plus facilement sujettes aux dégradations esthétiques comparées aux cartes en plastique en raison de leur rigidité. Par exemple, lors de leur insertion dans des systèmes comme les pompes en 24/7, les guides marquent très rapidement la carte si vous ne l’insérez pas parfaitement à l’horizontale.
Le désassemblage d’une telle carte nous conforte dans notre opinion sur le prix de vente délirant de ces cartes. Le coût de production de celle de Revolut est estimée à 15/20€ environ chez TAG Systems. C’est également TAG derrière N26 pour sa production de carte. Les matériaux employés restent très basiques, comme par exemple une simple teinture pour donner un touché et une coloration au métal.
L’ICC (puce) employée par bunq ou Curve s’avère être de meilleure qualité. Par exemple, après une exposition à une forte chaleur, l’ICC de Revolut était inopérant alors que bunq était toujours fonctionnelle. Tous les ICC ne se valent pas, ce n’est pas qu’une question d’esthétique, il y a une notion de résilience et de durabilité.