green card de bunq, une carte en métal pour l'écologie ?

Si vous êtes friand de cartes avec un effet statutaire, bonne nouvelle, bunq a lancé sa carte en métal : la green card !

Green Card

bunq a bien compris que les gens sont disposés à payer cher pour un objet ayant une connotation statutaire de réussite sociale. Ils ont lancé une carte en métal, facturée 99€/an.
La carte est en réalité vendue avec une promesse d’écologie. A chaque palier de 100€ dépensé avec la carte, 1 arbre est planté. 2 le sont si vous êtes client Premium. L’objectif, un monde plus vert sans effort, voilà le slogan défendu par bunq.
Le coût de la carte est payable en une fois lorsque vous effectuez la commande. Si les fonds sont insuffisants, bunq vous proposera de créditer votre compte avant de finaliser la réservation de votre Green Card.
La Green Card repose sur une Mastercard de type CREDIT. Elle est compatible avec Google Pay ainsi qu’Apple Pay.
La carte s’accompagne d’une offre permettant de réaliser jusqu’à 10 retraits mensuels sans frais. au-delà, chaque retrait est facturé 0.99€. Lors d’un paiement, ou un retrait en devise, aucun frais de change n’est appliqué sur le taux Mastercard.
bunq ne fournit pas de compte bancaire avec cette offre, il faudra donc recharger la Green Card. En France, ce chargement, TopUp, se fait via une autre carte. Les premiers 500€/mois chargés ne sont pas facturés. Au-delà, c’est 0.5% si votre carte est émise en Europe, et 2.5% pour les cartes émises hors Europe.
Notez cependant que comme son offre Travel Card, bunq fournit avec la Green Card, un IBAN permettant uniquement de recharger votre compte par virement. Attention , vous ne pourrez pas domicilier de prélèvements sur cet IBAN par exemple.

bunq Premium

La Green Card peut s’accompagner d’une souscription à l’offre bunq Premium, facturée 7.99€/mois.
Si vous optez pour cette combinaison, vous bénéficierez de tous les services bunq, ainsi que 3 cartes supplémentaires au choix parmi la Mastercard DEBIT, la Mastercard CREDIT (Travel), et la Maestro.
Avec un tel choix, le coût annuel est de 194.88€, soit 16.24€/mois. Si vous avez plusieurs amis sur bunq, le coût annuel sera de 158.97€ (bunq Pack de 4 offres Premium soit 4.99€/mois/Premium). En optimisant, vous avez l’offre Premium et la Green Card pour 13.25€/mois.
Pour rappel, l’offre Premium de bunq permet d’obtenir jusqu’à 25 IBAN différents utilisables pour des virements et prélèvements. Vous pouvez émettre sans frais et en illimité des virements instantanés en Europe. Avec les 3 cartes physiques, vous pouvez également générer jusqu’à 5 cartes virtuelles. Bien d’autres fonctionnalités sont à découvrir sur le site de bunq.

bunq vs Revolut ou N26

N26, avec une carte Mastercard Metal en DEBIT, la note est de 16.90€/mois. Côté Revolut, c’est 13.99€/mois pour une Mastercard PREPAID. bunq ne s’en sort pas trop mal avec son prix de 16.24€/mois.
En terme d’acceptabilité de la carte, bunq est devant les autres offres. Avec un niveau CREDIT, vous n’aurez aucune complication lors des paiements.  Elle dispose également d’une tolérance de 250€ sur les terminaux dépourvus de connexion.
Côté assurances, vous aurez les services de base proposés par Mastercard. Aucunes assurances complémentaires comme celles liées à la perte de vos bagages, l’annulation ou le retard de vol, la location de véhicule… ne sont pour les moment présentes.
La Green Card ne pourra pas se substituer à une carte de type Gold ou Premier, et encore moins à une Word Elite ou Infinite. Mais cela est tout aussi vrai pour Revolut, voir même N26 sur le niveau de couverture et d’assurance.
Ces cartes sont donc complémentaires, mais ne peuvent pas remplacer des produits proposés par Fortuneo (Gold ou World Elite), Boursomara (Premier), …
Une carte gratuite, proposée par les banques en ligne reste donc nécessaire afin d’être serein concernant la couverture, et les transactions, idéalement en type CREDIT (débit différé).

Une conscience écologique

La carte est vendue comme un produit pour soutenir l’écologie. Dans les faits, on voit que Tomorrow le fait très bien sans avoir besoin de facturer 99€/an une carte avec une vertu écologique.
bunq aurait ainsi pu proposer un tel service avec sa Travel Card, les 2 étant en CREDIT, donc un interchange de 0.30% du montant payé.
Il semble évident ici que bunq surf sur la tendance « des gens sont disposés à payer très cher pour une carte en métal, laissons-les dépenser leur argent chez nous ».
Le coût global d’une carte en métal est d’approximativement 30 à 35€. Ce coût est unique pour toute la vie de la carte. Les Green Card ont une validité de 6 ans, le maximum autorisé. En la gardant 6 ans, vous payez 594€ à bunq, alors qu’elle aura coûtée approximativement 35€ à bunq sur cette même période.
Le calcul est tout aussi vrai pour N26, Revolut… et autres sociétés proposant un support en métal. Vous l’aurez compris, en surfant sur le côté statutaire et sociétal d’une telle finition, il est possible de faire une belle marge, d’autant que les clients sont disposés à payer.
Si on prend les Fintechs à leurs propres mots, tout le service, les infrastructures et les salaires, c’est payé via l’interchange, les fameux 0.20% perçus en débit ou 0.30% en crédit. Le coût de fabrication la carte ne sert donc qu’à la carte, et non son usage ou tout ce qui gravite autour comme les services, les paiements, les retraits…
Avec toutes les possibilités existantes en matière d’écologie, il y aurait eu moyen de faire une offre comme l’a fait Tomorrow. En Europe il y a principalement 4 sociétés qui font de la carte en métal (Exceet, Tag Systems, Gemalto et IDEMIA). Exceet est à l’origine d’une carte avec une emprunte carbone 0 nommée « GRASKARTEN » et reposant sur de l’herbe / foin et une pâte recyclée. bunq aurait pu être la première banque à commercialiser cette carte au lieu d’une version en métal.

Conclusion

Si vous souhaitez une carte secondaire, et en métal, à celle délivrée par une banque traditionnelle, l’offre bunq Premium + Green Card peut s’avérer intéressante. Elle sera moins coûteuse que l’offre N26 ou Revolut si vous avez des amis sur bunq.
Rappelons rapidement que bunq Pack permet d’avoir l’ensemble du service et la carte en métal pour 13.25€/mois.
Sauf incident technique, avec la Green Card vous n’allez pas rencontrer de refus sur les paiements. Elle reste toutefois à contrôle de solde, vous devez donc avoir la provision suffisante afin de vous en servir.
Côté chargement, vous pouvez ajouter des cartes bancaires pour le TopUp à raison de 3 cartes par semaines. Il sera également possible d’utiliser Apple Pay (comme chez Revolut) pour effectuer votre TopUp. Ces 2 méthodes sont en complément de iDEAL et Sofort (Klarna) qui permettent ainsi un rechargement instantané. Les utilisateurs Premium pourront également utiliser l’IBAN.
Si vous n’avez pas besoin d’une carte en métal pour exister, l’offre Premium seule est suffisante. Si toutefois, le côté métal vous permet de vous affirmer, alors l’offre Green Card seule ou Green Card + Premium peuvent vous tenter.
Les 1000 premières furent vendues en 16h, soit 99 000€ pour bunq, avec une dépense de 35 000€ approximativement, une belle marge en à peine 16h. Cette série spéciale est liée à un numéro de membre Green chez bunq, ainsi qu’une inscription « Founder Edition » en haut à droite de la carte. Elles seront expédiées à partir du mois de février 2020 aux clients. En attendant elles sont déjà utilisables au travers d’Apple / Google Pay ou paiement à distance (internet, téléphone…).
Si vous souhaitez faire un geste pour planter des arbres, de nombreuses associations, comme Reforest’Action, vous proposent leurs services. Tomorrow est également une alternative gratuite comme nous le rappelions plus haut.
Nous arrivons à comprendre le besoin pour certains de posséder une carte en métal, c’est comme de décrocher une World Elite ou une Infinite, ils ont une sensation d’accomplissement, de réussite sociale, de faire partie des gagnants. Si vous avez besoin de cela pour vivre en société, alors oui, bunq avec sa Green Card sera l’offre la plus intéressante.
Si c’est le côté écologique qui vous passionne, alors Tomorrow saura combler votre souhait de participer au monde de demain, et vous trouverez tous les détails dans l’article dédié à Tomorrow.
Enfin, si vous recherchez une Fintech avec une licence bancaire et non d’établissement de paiement, ou monnaie électronique, alors bunq est à essayer. Ils restent le service le plus complet, et surtout le plus équitable en matière de répercussion des coûts, d’innovation, et de qualité des prestations tant sur l’aspect humain que technique.
Même si on s’étonne de la position de bunq à s’adonner à ces pratiques, on comprend que cela soit un levier pour la rentabilité. bunq est la seule néobanque qui va vers la rentabilité en ramenant ses 9 millions de déficit en 2017 à 5.3 millions en 2018.
Aucune Fintech n’est rentable. La différence avec bunq, c’est que comme Max, les 2 publient leurs pertes. Max se dotera probablement d’une offre payante afin de réduire ses pertes qui sont de 4.8 millions en 2017 et 10.1 millions en 2018.
Orange Bank, qui n’est pas une Fintech, a également annoncé un bilan très négatif avec 68 millions de perte.
N26 ou Revolut ne publient pas de données. Mais vu la fierté de Revolut a avoir annoncé être positif 1 jour une fois dans leur existence, s’ils étaient profitables, on croulerait sous les articles de presse. Même constat à faire du côté de N26.
En attendant le jour où les salariés accepteront de travailler sans rémunération, il faudra que les fintech, banques et néo trouvent des idées incitants les gens à payer pour des services et prestations. bunq semble avoir trouver une solution, une offre bancaire (avec IBAN) obligatoirement payante, à laquelle un produit comme une carte en métal peut se greffer.