Vos questions : Comment N26 peut prendre des frais sur un topup ?

Question : L’Europe interdit le « surcharging ». Comment N26 ou Nickel peuvent prendre des frais lors d’un topup du compte par carte bancaire ?

Lors d’un paiement par carte bancaire en Europe, les commerçants n’ont pas le droit de pratiquer un surcharging (une surfacturation). Prévue dans la DSP2 entrée en vigueur le 13 Janvier 2018 dans toute l’Europe, la pratique du « surcharging » est bannie pour les particuliers.
Un particulier qui réalise un paiement avec un carte « DEBIT » / « CREDIT » ou au travers du système SEPA (Prélèvement / Virement) ne peut se voir facturer de frais pour le type de paiement utilisé.
Il existe d’autres modes de paiements, comme par exemple via PayPal ou Sofort (Klarna). Ces derniers ne sont pas soumis à cette interdiction de « surcharging ». Toutefois, il est interdit de facturer au client des frais qui seraient supérieurs au coût réel du service.
Certains pays peuvent également étendre l’interdiction de « surcharging » à certains types de cartes comme par exemple American Express. En sa qualité de « réseau privé », American Express, mais aussi les cartes « Ticket Restaurant », ne sont pas concernés par une régulation de l’interchange ou l’interdiction de « surcharging ».
Entre professionnels, il est uniquement interdit de faire du « surcharging » lors de l’utilisation du système SEPA (Prélèvement / Virement). Les autres usages, par exemple l’emploi d’une carte « COMMERCIAL » permet au commerçant de pratiquer le « surcharging ». L’interchange n’est pas régulé sur ce type de carte.
Lorsque vous effectuez un « TopUp » avec une carte bancaire, vous n’entrez pas le cadre de la DSP2. Ce type d’opération est en réalité une transaction que vous faites entre vous et un PSP (Payment Service Provider). On parle aussi de « Payment Gateway ».
N26 indique facturer 3% de frais pour un TopUp, Nickel, 2%, bunq 0.5%… Ce pourcentage représente le coût que l’établissement financier indique subir au titre des frais pour l’opération carte et du service qu’il vous fourni.
Si vous chargez N26 avec une carte « DEBIT » vous aurez donc 3% de frais. Pour 150€ de TopUp, il restera donc 145.50€ qui seront versés sur votre compte N26. Au total, vous payez 4.50€ de frais à N26 pour l’opération. Dans la réalité, N26 va verser 0.20% à votre banque, soit 30cts. Ce qui fait donc 4.20€ de marge pour N26 ou de pénalité pour avoir utilisé le service, selon l’approche que vous avez.
Le « surcharging » est donc parfaitement légal, et autorisé selon le cas de figure. Chaque personne appréciera si l’excédent de l’interchange (0.20% en DEBIT et 0.30% en CREDIT) est du service, ou si c’est une sanction / pénalité pour avoir utiliser la fonctionnalité de TopUp.
Depuis que N26 est compatible avec SEPA Inst, il est nettement plus intéressant de faire un TopUp via TransferWise.  Les frais y seront moindres que N26 avec un crédit dans les 10s sur votre compte N26.