Hello bank! une agence en ligne qui rivalise avec les FinTechs

Depuis maintenant 4 ans, nous nous sommes focalisés sur les offres des banques en ligne, des néobanques et autres FinTechs. Nous avons donc, pour la première fois, consacré un article à une offre proposée par une banque traditionnelle dite banque de réseau. Découvrons ce que propose Hello bank!

Banque en ligne vs Agence en ligne

Un raccourci est généralement fait pour dire qu’une banque en ligne est affiliée à une banque de réseau. Prenons l’exemple, nombre d’entre vous disent que Boursorama c’est la Société Générale. En réalité, c’est totalement faux. Les exercices, les licences, les activités… tout est totalement indépendant. Il en est de même pour toutes les banques en ligne. Ce n’est pas parce qu’elles sont imaginées par une « banque de réseau » qu’elles sont affiliées à ces dernières.

Hello bank! c’est très différent. Il s’agit bien là d’une agence en ligne, à l’instar de l’offre « L’Agence Directe » chez Société Générale ou feu e.LCL. Ce sont donc la licence, les outils, les services, les employés… de la banque de réseau qui sont utilisés et mis à contribution. Il s’agit simplement d’une « agence » en ligne, ce qui peut s’avérer intéressant comme nous allons le voir.

Par abus de langage, et pour une meilleure compréhension, nous utiliserons le terme de banque en ligne.

Les offres proposées par Hello Bank!

Nous soutenir

Sans publicités et sans liens sponsorisés, notre contenu est accessible gratuitement pour tous.

Hello Prime

L’offre groupée de services Hello Prime n’est pas ouverte à tous. Il faut disposer de 1000€ de revenus par mois avant prélèvement à la source. Si vous ne pouvez pas satisfaire ce critère, il faudra choisir l’offre Hello One que nous présenterons après. Hello Prime est le plus haut niveau proposé par Hello bank! à ce jour, pour les comptes individuels.

L’offre est facturée 5€/mois, sans durée d’engagement. Vous êtes libre de casser l’offre ou résilier le compte quand vous le souhaitez. Si vous cassez l’offre, vous ne conservez que le compte de dépôt et tous les services sont supprimés.

Vous disposez de 2 cartes Visa, dont une carte virtuelle, les deux sont à prédominance noire. La carte physique est mate, un effet plutôt intéressant qui laisserait croire qu’on est en face d’une Visa Infinite. La présence du logo « CB » sur le recto exclut toutefois cette possibilité.

Les retraits d’espèces sont sans frais quelque soit le pays ou la devise. Vous avez accès aux réseaux BNP Paribas Global Network et Global Alliance. Ces 2 réseaux garantissent une absence de frais locaux et prélevés par le distributeur de billets. Rappelons que pour être exempté de frais, il faut toujours retirer dans la devise du distributeur et non de votre carte.

Concernant les paiements, c’est également du sans frais, peu importe la devise ou le pays. Le taux de change est celui du réseau Visa. Moins intéressant que le taux Mastercard, il reste cependant plus avantageux que le taux interbancaire utilisé chez Revolut ou Curve.

Le choix du code PIN n’est pas possible. Si vous oubliez ce dernier, il vous faudra passer via un conseiller ou l’Espace Client afin de le récupérer. Cette opération est facturée 5€ dans les deux cas. Si votre carte doit être refabriquée avant échéance, peu importe le motif, aucun coût n’est appliqué, l’opération est donc gratuite.

Coté compte, il s’agit d’un compte chèque. Vous pouvez prétendre à un découvert autorisé, émettre et déposer des chèques et même des espèces dans les automates du réseau BNP. Il n’y a pas de limite sur les dépôts de chèques ou d’espèces contrairement à Monabanq.

Les virements standards (S€PA) et les instantanés sont gratuits via l’application ou l’espace client. Les virements non S€PA, c’est-à-dire via SWIFT ou TARGET2 ne sont pas facturés, à condition qu’ils soient émis dans la devise du pays destinataires. Si vous envoyez des CHF en Suisse, c’est sans frais, mais si vous envoyez des EUR en Suisse, ce sera facturé 3€ vers une marque de BNP Paribas, et 15€ vers une autre marque

Vous avez tous les autres services de manière gratuite, tel que les prélèvements, l’émission d’un chèque de banque…

Hello Prime : cartes et plafonds

Avec Hello Prime, vous avez la possibilité de choisir entre une carte de débit, ou une carte de crédit (débit différé). Si vous optez pour du débit différé, la carte physique et la carte virtuelle fonctionneront sur ce même mode.

Les plafonds des 2 cartes ne sont pas corrélées, la virtuelle dispose de son propre plafond. Concernant la carte physique, que vous optiez pour une version de débit ou de crédit, les plafonds initiaux sont relativement faibles. Voici les plafonds fixés par défaut chez Hello bank! pour l’offre Hello Prime :

  • Revenu inférieur à 1800€ :
    • Paiement 1200€/30 jours.
    • Retrait 500€/7 jours.
    • 600€/30 jours sur la virtuelle.
  • Revenu entre 1800 et 2500€ :
    • Paiement 2000€/30 jours.
    • Retrait 800€/7 jours.
    • 1000€/30 jours sur la virtuelle.
  • Revenu supérieur à 2500€ :
    • Paiement 2500€/30 jours.
    • Retrait 1000€/7 jours.
    • 1200€/30 jours sur la virtuelle.

Ces plafonds sont ceux de base, il est possible de modifier à la hausse, de manière temporaire, les plafonds assignés. Si vous avez un besoin de disposer de plafonds plus élevés et cela de manière pérenne, il est possible de solliciter Hello bank! afin que des plafonds supérieurs vous soit définitivement attribués.

Côté assurances, on tutoie celles embarquées avec les Visa Premier et Mastercard Gold. Vous retrouvez donc tout ce qui touche aux voyages, aux locations, aux transports, aux activités neige/montagne…

Hello One

Attardons nous sur les différences entre l’offre Hello Prime et Hello One. La première différence, c’est que l’offre est gratuite. Il n’y a donc aucune récurrence mensuelle sur l’adhésion à l’offre Hello One. L’offre est ouverte à tous, sans conditions de revenus, à l’image de Ultim chez Boursorama ou encore Fosfo chez Fortuneo.

Hello One : carte et plafonds

La carte Visa est blanche, et sera proposée par défaut avec un plafond de paiements à 1000€/30 jours et 400€/7 jours sur les retraits. C’est donc très limité comme plafond, d’autant que la carte est obligatoirement à débit immédiat avec contrôle de solde. Le renouvellement anticipé de votre carte, est lui facturé 15€ sur cette offre.

Il n’y a pas de carte virtuelle proposée en Hello One. A l’exception des assurances de base pour l’assistance aux personnes, il n’y a pas de couverture pour la partie neige et montagne, par exemple. La carte de dépannage n’est pas proposée sur cette offre, seule l’offre Prime vous proposera ce service.

Les retraits hors du réseau BNP Paribas Global Network sont facturés 1€/retrait. Des frais de 1.5% du montant retiré s’ajoutent à l’opération hors dudit réseau. Les paiements, même en devises sont sans frais et sans limite.

Cette offre est très épurée, et contraste avec l’offre Prime. Elle nous apparaît comme un produit d’appel. One semble donc bien pâle en comparaison de l’offre Prime. Toutefois, cette offre gratuite n’a rien à envier aux offres gratuites proposées par les FinTechs comme N26 ou Revolut. One est donc un produit qui se compare aux offres gratuites de ces acteurs, en sachant qu’il proposera au moins l’assistance aux personnes dans les garanties de bases.

Hello bank! vs les FinTechs et Banques en Ligne

Comme nous le rappelions en introduction, Hello bank! est le seul établissement a être lié à une banque de réseau, à savoir BNP Paribas. Par conséquent, il est possible de migrer son compte d’une marque à l’autre tout en conservant le même IBAN.

Un autre avantage, il est possible d’exploiter le réseau BNPP pour déposer des espèces ou des chèques sur son compte. Les distributeurs permettent donc de réaliser sans frais les actes de retraits et dépôts. Le seul établissement en ligne qui propose les dépôts est Monabanq, mais avec une limite très basse, après quoi l’acte est facturé.

Votre code banque est donc celui d’une banque de réseau BNPP, vous aurez donc moins de problématiques sur certains dossiers de financements. Fortuneo, Boursorama… sont des établissements indépendants avec leur propre licence et clairement identifiés comme des banques en ligne. Vous ne pouvez donc pas profiter du réseau et du maillage territorial pour vos opérations.

C’est donc un réel plus que BNPP propose aux clients de son agence en ligne, à l’instar de la Société Générale sur son offre spécifique.

Nous soutenir

Sans publicités et sans liens sponsorisés, notre contenu est accessible gratuitement pour tous.

Fonctionnalités des cartes

Actuellement, les cartes sont compatibles avec Apple Pay (Apple) et Paylib (Android) pour le paiement mobile. Toutefois, nous avons pu voir passer des séquences de numéros appartenant à BNPP sur les services Google Pay et Garmin Pay. Ce qui ne laisse aucun doute possible quant à l’arrivée de ces solutions de paiements mobiles. Seule la date reste une inconnue, même si on suppose que cela va s’ouvrir aux clients dans les prochains mois.

Côté paramètres, BNPP propose un large choix de configuration sur ses cartes. Les clients peuvent activer ou désactiver le Sans Contact, les paiements en ligne, les paiements à l’étranger. Il est possible de bloquer temporairement la carte et la débloquer par la suite, ou former une opposition.

Les paiements à l’étranger peuvent s’activer pour l’ensemble du globe, ou alors uniquement pour certaines zones comme Europe & DROM-COM, Afrique, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie et Océanie.

Des cartes cobadgées et tolérantes aux paiements déconnectés

Les deux cartes viennent avec du « offline ». Nous avions pris la décision de ne plus communiquer les valeurs, mais afin d’être équitable avec les offres proposées par Fortuneo et Boursorama Banque, nous allons faire une exception.

  • La carte Hello One vient avec un « offline » maximum de 50€. En France, le quantitatif sera jusqu’à 5 transactions et hors France, la limite sera à 2 transactions mais sans limite de montant.
  • La carte Hello Prime apporte des valeurs boostées. Vous disposerez jusqu’à 500€ de « offline » dans la limite de 10 transactions en France, et 4 transactions dans le reste du monde, toujours sans limite de montant.

Bien qu’il s’agisse d’un « offline » toléré, on retrouve l’expertise des équipes monétiques du groupe BNPP qui ont pensé les cartes de manière à ce qu’elles soient pleinement utilisables en France et à l’étranger. Les cartes sont en cobadge avec le réseau domestique Français aka. CB. Elles fonctionnent sur le réseau classique CB, c’est-à-dire le 421010 et non le réseau des cartes punitives 422010. Nous avons donc des cartes bien pensées, et taillées tant pour la France que pour l’international. Une politique qui tranche avec les choix fait par Fortuneo sur Fosfo ou Boursorama avec Ultim.

Applications destinées aux clients

Il est possible de consulter et gérer son compte via l’espace en ligne proposée par Hello bank! mais également via les applications pour téléphones et tablettes. Hello bank! est l’un des rares établissements qui propose une application pour des tablettes comme l’iPad. A l’exception de bunq, aucune FinTech ne propose d’application pour ce format d’écran.

Les applications sont conviviales et faciles à prendre en main. Malgré qu’elles soient très complètes, elles ne sont pas indigestes ou chargées en publicités et autres contenus comme le font de nombreux acteurs.

Nous avons toutefois un regret dans l’intégration des dépenses à venir. La carte Hello Prime à débit différé ne permet pas de visualiser les transactions en attente de confirmation par le commerçant. Vous ne verrez donc dans les opérations à venir que les transactions pour lesquelles le commerçant a finalisé l’opération. Les cartes One et Prime à débit immédiat sont les seules à permettre cette visualisation en temps réel.

Les équipes d’Hello bank! expliquent cette décision par le fait que les cartes en débit différé (CREDIT) sont utilisées pour des locations et autres dépôts de garanties. Il n’est donc pas intéressant de restituer ces opérations vue que le solde du compte n’est pas contrôlé pour ce niveau de carte. Une position qui se tient et se défend.

Conclusion

Hello bank! est donc la première agence en ligne affiliée à une banque de réseau qui propose une offre s’approchant d’un usage FinTech, tout en conservant le confort et la souplesse des comptes conventionnels (débit différé, découvert…) à un tarif attractif.

Les offres sont cohérentes et ciblent 2 publics. A 5€/mois, l’offre est complète, on pourrait arguer qu’il est possible d’avoir une équivalence à 0€/mois chez Fortuneo via la Mastercard Gold ou chez Boursorama avec Ultim. C’est totalement vrai pour de nombreux points.

Ce qui permet à Hello bank! de se démarquer c’est la capacité à proposer une carte « CREDIT » aux clients là où les deux établissements cités imposent des minimum de revenus avoisinant les 1800€/mois ou un encours (à compléter par des revenus chez Fortuneo).

L’atout majeur est l’accès au réseau BNPP pour effectuer les opérations chèques, espèces sans frais. Les équipes sont également formées au fonctionnement bancaire et peuvent profiter de leur expertise du réseau pour mieux prendre en charge certaines demandes (ex : modifier des plafonds définitivement). Il y a donc une appréciation humaine qui est possible, et il ne faut pas juste « rentrer dans une case », il est donc possible de faire au cas par cas.

Hello bank! permettant de changer d’offre, vous pouvez migrer entre l’offre One et Prime afin de prendre le produit le plus adapté à votre situation si elle vient à changer.

Les offres « compte joint » sont disponibles, mais ce type de produit sera proposé avec de la Visa Classique, Premier ou Infinite. Nous n’en traiterons donc pas dans cet article dédié aux offres One et Prime.