Les cartes Visa Premier remplacées par des Visa Ultim chez Boursorama ?

Boursorama Banque

Dans le cadre du renouvellement dans les prochains mois de leur carte Visa Premier, plusieurs clients Boursorama Banque ont réceptionné un email pour le moins ambigu en première lecture.
Le mail informe que la carte arrive à échéance, et fait référence à l’évolution de la gamme proposée par Boursorama Banque. Il se termine en indiquant que si le client ne souhaite pas utiliser cette nouvelle carte, il peut y mettre un terme sans frais.

Une communication très orientée

En première lecture, tout laisse penser que la Visa Premier est obligatoirement remplacée par la nouvelle Visa Ultim, et l’offre lui étant adossée. Mais lorsqu’on regarde une seconde fois, on comprend que c’est une proposition que fait Boursorama Banque.
Si vous ne faites rien, ou que vous acceptez la proposition, la Visa Premier sera remplacée par une Visa Ultim. Mais en cliquant sur « Je découvre l’offre », vous avez la possibilité de décliner cette proposition et ainsi conserver votre Visa Premier.
Il faut reconnaître que c’est une communication qui a pour but d’inciter à migrer sur la nouvelle Visa Ultim. Il faut donc bien refuser la proposition et non ignorer le mail « Votre carte arrive à échéance ».

Boursorama et CB : c’est fini !

A l’exception de certaines garanties que nous allons citer, le comportement des paiements sera identique sur la Visa Premier et la Visa Ultim.
Boursorama Banque l’avait annoncé, les Visa Premier ne seront plus en cobadge à partir de l’été 2021. Toutes les nouvelles Visa Premier émises seront donc dépourvues du réseau « CB » et seront uniquement rattachées au réseau Visa.

Une Visa Premier à autorisation systématique

En l’absence d’adossement à « CB », une carte ne fonctionne pas en « offline » de manière nominale, mais en « online ». Chaque transaction fera donc l’objet d’une approbation par Boursorama Banque, ce qui peut rallonger le délai de paiement chez certains commerçants. En résumé, la Visa Premier est à présent en autorisation systématique avec contrôle de solde en « DEBIT » et contrôle des plafonds en « CREDIT ».

Les assurances

Sur le plan assurance, quelques différences existent entre la Visa Premier et la Visa Ultim :

  • Différentes activités sportives sont couvertes par la Visa Premier, et sont exclus de la Visa Ultim.
  • Une consultation médicale suffit sur la Visa Ultim pour les garanties attachées aux accidents / maladies (ex : obtenir le remboursement d’un séjour annulé), alors qu’une hospitalisation était requise pour la Visa Premier.
  • En cas de sinistre, les accompagnants sont rapatriés sans condition sur la Visa Premier, alors que la Visa Ultim conditionne cette garantie au fait que les billets ne soient pas remboursables.
  • Lors d’un sinistre, la Visa Ultim impose une franchise kilométrique de 100Km, une franchise absente en Visa Premier, vue que la garantie est acquise peut importe la distance.

D’autres modifications sont également présentes entre les deux assurances, on citera encore l’accouchement qui est pris en charge avec la Visa Premier alors que ce n’est pas le cas en Visa Ultim.

Les plafonds de paiements et de retrait

Concernant les plafonds lors d’un passage d’une Visa Premier à une Visa Ultim, le service client nous indique qu’ils reviennent aux plafonds classiques. Pour rappel, les Visa Premier en « DEBIT » ou « CREDIT » pouvaient culminer à 10 000€/mois en paiements et 3 000€/7 jours en retraits de manière permanente.
Le service client indique que les plafonds seront de 1 000€/mois en paiement tant en « DEBIT » qu’en « CREDIT ». Concernant les retraits sur 7 jours, le plafond sera de 300€. Mais le client pourra immédiatement modifier le plafond avec effet immédiat une fois la Visa Ultim activée.
En « DEBIT », le plafond maximum sur 1 mois est limité à 7 500€ en permanent. Si vous avez une Ultim à débit différé, donc « CREDIT », le plafond pourra également atteindre 7 500€/mois, mais un encours de 30 000€ sera impératif.
Les flux créditeurs ne permettront pas d’aller au-delà de 1 700€/mois en paiements sur une carte « CREDIT ».
Pour les retraits, que ce soit sur une Visa Ultim « DEBIT » ou « CREDIT », vous aurez toujours la possibilité de pousser le plafond à 3 000€/7 jours. Boursorama Banque se base sur les flux créditeurs ou les revenus ou encore l’encours chez Boursorama Banque.

Conclusion

Si vous disposez d’une Visa Premier, nous sommes d’avis qu’il faut la conserver, même si celle-ci se retrouve à fonctionner sur un principe d’autorisation systématique.
Nous avons la conviction que nombreux seront les clients qui vont ignorer ce mail et seront ainsi renouvelé en offre Ultim au lieu de Visa Premier. La position de Boursorama Banque peut sembler fourbe, mais elle est surtout économique. Une Visa Ultim coûte bien moins chère à la banque qu’une Visa Premier. Il n’est donc pas étonnant, qu’elle cherche à réduire les coûts, et il serait déplacé de la juger, tant que l’offre est gratuite.