Mastercard True Name

mastercard true name

Le mois de juin est souvent associé au mois des fiertés, et à la communauté LGBTIQ+. De nombreuses sociétés affichent les couleurs de l’arc-en-ciel dans leurs logos sur les réseaux sociaux, ou un soutien sur leurs emballages. Mais voilà, une fois cette période écoulée, toutes reprennent leurs habitudes. Un comportement parfois critiqué par certains qui voient cela comme une méthode de communication plus qu’une adhésion.

Intéressons-nous aujourd’hui à l’initiative forte de Mastercard à travers son programme True Name. Commençons avant tout par un petit état des lieux de la situation.

Les personnes non-binaires

L’homosexualité commence enfin à être acceptée dans les mentalités. De nombreuses années auront été nécéssaires, mais dans plusieurs zones du monde, une protection et une défense des droits se mettent en place. Nous sommes choqués de voir que certains pays pratiquent encore la peine de mort ou l’emprisonnement pour les relations sexuelles entre 2 personnes du même sexe.

Il y a un concept qui est encore très peu connu et très mal accepté par la société. Il s’agit du concept « non-binaire ». Nous parlons là des personnes qui ne se considèrent ni homme, ni femme et qui, par conséquence, ne se réclament d’un genre précis.

Ces personnes ne souhaitent donc pas être désignées par Mr ou Mme. Elles vont préférer l’emploi de « Mx » ou des pronoms neutres ne s’apparentant ni au masculin, ni au féminin.

Les personnes transgenres

Si vous utilisez encore le terme transsexuel, il est temps de l’abandonner. Utilisez de préférence le terme transidentité ou juste trans.

La transidentité est plus simple à assimiler pour certains individus, que le non-binaire , car ils arrivent à comprendre qu’on puisse se ressentir d’une identité différente que celle de sa naissance.

Le sexe d’un individu est assigné à la naissance et va le suivre durant toute sa vie. Le genre est alors renseigné sur de nombreux documents pour justifier de son identité, mais également dans les multiples registres administratifs. Certaines personnes se qualifient transgenres, mais ne souhaitent pas pour autant changer physiquement.

Mastercard True Name

Comme nous l’indiquions, une personne se définissant transgenre, peut très bien décider de ne pas avoir recours à diverses pratiques pour modifier son corps. Partant de là, certains refusent de la qualifier de transgenre car la transformation physique n’a pas eu lieu.

Il est très difficile pour une personne transidentité ou non-binaire d’obtenir qu’un outil de paiement reflète qui elle est vraiment.

C’est pourquoi Mastercard a créé le programme True Name pour ses cartes. Initialement lancé en 2019 sur le continent américain, il s’étend enfin en 2020 sur le continent Européen.

Avec True Name, Mastercard souhaite que votre carte reflète qui vous êtes, et non ce que la société décide. Il n’y a pas besoin d’entreprendre une démarche auprès de l’administration du pays, c’est l’émetteur de votre carte qui va simplement assigner l’identité avec laquelle vous vous définissez.

Votre carte reflète ainsi votre personne. Cette mesure vise à réduire les discriminations, les critiques et toute autre forme de violence physique ou verbale.

Réel engagement ou simple position marketing ?

Il est légitime de se demander si Mastercard surfe sur une vague, ou si c’est une position qui est au cœur de l’ADN du groupe Mastercard.

Nous pouvons vous répondre que c’est bien l’ADN de Mastercard et non une position marketing. En interne, et cela dans les différents pays, Mastercard a toujours fait le maximum pour l’intégration de tous les individus.

Cela ne concerne d’ailleurs pas que des personnes LGBTIQ+, mais toutes les personnes. Vous subissez un handicap, de quelque nature qu’il soit, et peu importe sa gravité, cela ne sera jamais un obstacle pour postuler chez Mastercard.

Au sein des équipes, nous travaillons avec des personnes souffrantes de pathologies comme la perte de l’audition, de la vue, de la parole. Nous partageons également le quotidien professionnel de collègues affectés par des pathologies comme la trisomie 21 (syndrome de Down).

Tout est mis en œuvre par Mastercard afin de pouvoir communiquer sereinement avec les collègues, sans créer de stress ou de situations embarrassantes.

Mastercard : Great Place To Work

Un indice US « Great Place To Work » a d’ailleurs certifié Mastercard en juillet dernier. 93% des salariés de Mastercard sont satisfaits, la moyenne du secteur est à 59%. Les employés sont au cœur de la stratégie de Mastercard. Une vision très focalisée sur les gens, qui s’étend au-delà avec des programmes comme True Name.

Il y a donc une très belle et grande diversité au sein du groupe Mastercard. Ce n’est pas non plus le paradis, il y arrive que des employés soient mécontents, mais cela reste rare. Mastercard France est relativement petit et compte environ 80 personnes.

Mastercard True Name en France

Les établissements qui distribuent des cartes Mastercard vont pouvoir adhérer à ce dispositif. Une fois cela fait, ils s’engagent à respecter les droits des personnes non-binaires et transidentités. Cette reconnaissance passe par la délivrance d’une carte permettant à son détenteur de s’identifier comme il l’entend, par exemple en n’utilisant plus le Mr ou Mme sur l’estampage de leur carte, ou au sein de la puce (ICC).

Mastercard France avait déjà proposé aux banques de passer sur des cartes avec une encoche. Ce petit artifice permet de reconnaitre le sens de la carte bancaire. Le but était de faciliter l’usage des cartes bancaires aux personnes souffrantes d’une déficience visuelle. Seul le groupe Crédit Mutuel & CIC (Crédit Mutuel Alliance Fédérale) proposent à ce jour cette carte à l’ensemble des ses clients détenteurs d’une Mastercard. Un compte de paiement français devrait le faire d’ici peu.

Nous ne savons pas pour le moment, quel établissement financier va proposer Mastercard True Name à ses clients. La disponibilité du service en Europe étant très récente, il faudra quelques mois avant de pouvoir établir une liste de ceux qui vont la proposer.

Conclusion

Revolut en proposant sa carte assimilée LGBTIQ+ s’est retrouvé assommé par les commentaires homophobes sur les réseaux ou sur des groupes de discussions privés. Ne parlons même pas des autres marques comme Disney(land).

Mastercard True Name n’est pas une simple position de Mastercard qui va disparaitre une fois le mois des fiertés terminé. C’est une façon de penser qui est une part importante dans l’ADN de Mastercard, un engagement contre toute forme de discrimination.

True Name doit permettre aux personnes, sur la base de l’auto-détermination, de pouvoir déclarer simplement le genre et/ou le prénom.

Photo de Sharon McCutcheon provenant de Pexels