Max passe au Premium Métal !

3 ans après son lancement, l’offre Max évolue et intègre 2 offres payantes qui viennent en complément de l’offre gratuite lancée le 14 décembre 2017.

Le prix de l’offre « Premium »

Cette offre sera déclinée en 2 types de cartes. On trouve une carte en plastique à 6.99€/mois ou une carte en métal qui placera l’offre à 13.99€/mois.

En comparaison de Revolut, l’offre Premium est facturée 7.99€/mois chez ce dernier et grimpe à 9.90€/mois chez N26. La solution proposée par Max est donc moins couteuse que Revolut ou N26.

Les offres « Metal » sont à respectivement 13.99€/mois chez Revolut et 16.90€/mois chez N26. Un coût donc similaire pour l’offre Revolut, et plus intéressant que celle proposée par N26.

Les avantages de l’offre « Premium »

Pour le lancement, on retrouvera 3 leviers pour chercher à convertir les clients vers ces nouvelles offres.

  • Une bonification du cashback proposée au sein de l’application.
  • Un accès prioritaire pour contacter les équipes de Max.
  • Une offre de reprise des produits éligibles, à hauteur de 80% de leur valeur pendant 1an.

Il n’y a pas d’évolution sur le nombre de cartes possibles en agrégation, le nombre reste à 5. Les autres services et fonctionnalités proposés par Max restent inchangés.

Quel avenir pour l’offre « Gratuite »

L’offre proposée à 0€/mois chez Max est beaucoup trop « riche » pour ce tarif. Il était donc évident que Max devait revoir sa copie et changer celle-ci afin de rendre une offre « Premium » plus attractive. C’est une des possibilités que nous évoquions dans un article récent.

Toutefois, Max reste fidèle à son engagement. Tous les clients, qui disposent de l’offre gratuite telle qu’elle est proposée à ce jour, conserveront cette offre. Les nouveaux clients, qui souscriront dès 2021, seront d’office sur cette nouvelle offre gratuite, dont on ne connait pas le contenu pour le moment.

Il est donc nécessaire de devenir client du compte Max avant la fin d’année pour se garantir la pérennité de l’offre actuelle.

Les cartes « Premium »

Que ce soit en métal ou en plastique, les 2 cartes vont évoluer sur l’aspect programmation. L’un des points les plus bloquants va être réglé. Le fameux « offline » est embarqué dans ces nouvelles cartes « DEBIT ». Nous aurons l’occasion de vous faire un article dédié à la configuration de cette nouvelle mouture.

La disponibilité des offres « Premium »

A compter du 17 novembre, les clients actuels vont pouvoir se positionner sur l’offre de leur choix et ainsi réserver leur place pour le lancement. Un lancement qui se déroulera à compter du 14 décembre, pour tous ceux qui se sont positionnés sur une des deux offres. Si aucun choix n’est fait, le changement d’offre sera ouvert à tous quelques jours après le 14 décembre.

Max proposera donc la possibilité de manifester son intérêt pour l’une ou l’autre des offres afin d’avoir en avant-première la carte à son lancement. Une campagne hebdomadaire aura lieu tous les mardis afin de collecter les souhaits des actuels clients de Max.

Conclusion

Le principal élément déclenchant la conversion sera donc de disposer d’un visuel de carte « noir ». Si vous optez pour un support en plastique, on le rappelle 6.99€/mois et un support en métal 13.99€/mois.

L’offre étant d’origine très complète sur la partie assurances, assistances… il est difficile de faire beaucoup plus. Mais on se trouve sur des offres plus étoffées que celles présentes chez N26 ou Revolut pour des coûts moindres.

Il sera plus clair de comprendre lorsque Max aura créé un écart tel qu’il existe chez Revolut et N26 entre les offres à 0€/mois et les offres Premium & Metal de ces 2 acteurs.

Le concurrent de Max en agrégation, Curve, propose sa carte noire en plastique à 9.99€/mois et sa métal à 14.99€/mois. Il reste un sérieux concurrent pour Max, dans la mesure où Curve joue l’ouverture en acceptant toutes les Visa et Mastercard quelque soit le type de carte (PREPAID, DEBIT, CREDIT et COMMERCIAL). Nous aurons l’occasion d’opposer les prestations embarquées dans les offres « Metal » chez Max, Curve, N26 et Revolut afin de comparer les prestations mises à disposition.