Les offres Max Premium et Metal

Logo Aumax

Annoncé il y a plusieurs semaines, l’offre Premium et l’offre Metal seront toutes deux disponibles le 14 décembre pour ceux ayant manifesté un intérêt. Il est donc possible de souscrire à l’une des deux offres ou conserver celle actuellement détenue chez Max. Rapidement, rappelons que Max est un service accessible uniquement aux particuliers résidant en France.

Max Premium, l’offre facturée 6.99€ par mois

Pour ce tarif, vous obtenez une carte en plastique à prédominance noire avec un liseré mauve. Première nouveauté concernant la carte en elle-même, le hors ligne y est intégré. La carte Mastercard est à autorisation systématique, avec contrôle de solde et séquestre si vous n’utilisez pas l’agrégation.

L’agrégation bancaire

Il est possible d’agréger jusqu’à 5 cartes émises sur le réseau CB ou Mastercard. Le réseau Visa n’est pas disponible avec Max.
L’agrégation n’est possible qu’avec des cartes CREDIT ou DEBIT liées officiellement à la France. Toutes les cartes étrangères, les cartes PREPAID ou COMMERCIAL ne peuvent pas être utilisées avec l’agrégation.

Les opérations en euros et devises

Les opérations de paiements et de retraits sont sans frais, et cela partout dans le monde et peu importe la devise. Il n’y a pas de majoration sur le taux de change les week-ends ou en semaine, même sur les devises rares. Le taux de change est calculé par Mastercard au jour du débit effectif de votre transaction.

Les plafonds de paiement et de retrait

Par défaut, le plafond de paiement est limité à 4000€/semaine et 45 transactions. Concernant les retraits, vous êtes sur un seuil de 1000€/semaine et 10 opérations. Il est possible de demander une augmentation auprès du support en motivant la demande.

Un compte de paiement et un IBAN français

Vous disposez d’un compte de paiement avec un IBAN français individuel. Il est possible d’y domicilier vos prélèvements, vos virements entrants comme sortants. Les remises d’espèces ou de chèques ne sont pas possibles.
Les virements sur des IBAN débutants par FR sont limités à 3000€ sur 7 jours glissants. Si l’IBAN ne débute pas par FR, cette limite est abaissée à 1000€ sur 7 jours glissants.  Aucune facturation si vous faites un virement instantané vers un compte domicilié au sein de la zone S€PA. L’envoi d’argent entres amis (SMS) via le service Paylib est compatible avec le compte proposé par Max.

Cartes virtuelles et paiement mobile

La carte Max est compatible avec la majorité des services de paiement mobile disponible en France. Contrairement à d’autres offres, vous ne pouvez pas utiliser une carte virtuelle avant d’avoir activé votre carte physique.
Les cartes virtuelles sont disponibles avec un plafond maximum de 5000€ par carte virtuelle. La durée de validité d’une carte virtuelle ne peut pas excéder 24 mois. Vous n’avez pas de limite au nombre de cartes virtuelles.

La conciergerie

Un service de conciergerie est disponible en 24/7. Il est assuré par la société bordelaise Wiidii. Précédemment cette partie conciergerie de Max était gérée par des humains avec l’un des leaders du secteur, à savoir John Paul. Les différents essais avec le service de Wiidii ne sont pas au même niveau que John Paul.

Un accès prioritaire au support par chat

Un système de coupe fil est présent dans cette offre lorsque vous contactez le chat. Hors période critique comme les jours de prestations sociales, le chat de Max reste réactif, mais il faut penser asynchrone, vous n’aurez donc pas immédiatement une réponse.

Une garantie reprise de vos achats

SPB propose un service de reprise de votre achat durant 1 an à 80% maximum de sa valeur d’acquisition. Cette garantie de reprise est incluse dans l’offre à 6.99€/mois. Globalement les retours sont positifs sur les reprises et le respect des engagements de la société SPB.

Assurances et assistances

Côté assurances et assistances, nous retrouvons des assurances qui se situent au dessus des cartes Mastercard Gold ou Visa Premier.. Ce sont donc des couvertures très complètes et étendues, vous êtes ainsi protégés contre de nombreuses situations en France comme à l’étranger. Nous aurons l’occasion de détailler dans un article dédié l’ensemble des assurances et assistances proposées en fonction des offres.

Le cashback boosté

Dernier service embarqué dans l’offre, il s’agit d’un dispositif de cashback. Il repose très majoritairement sur l’affiliation, il vous faudra donc l’utiliser en ligne et passer via l’application Max pour bénéficier de l’offre.  Le boost peut représenter un gain allant de 1,5 fois à 3 fois le cashback présent dans l’offre gratuite.

Max Metal : 13.99€/mois

Cette offre Metal chez Max reprend exactement toutes les caractéristiques et limitations que nous venons d’énoncer pour l’offre Premium à 6.99€/mois.
La différence est uniquement le matériel utilisé pour la carte. A la place d’une carte en plastique noire, vous avez une carte en métal, également noire. La majoration de 7€/mois n’apporte donc que l’accès à une carte en métal. Il faudra donc se poser la question pour savoir si débourser 84€/an pour un support en métal est réellement judicieux. La refabrication avant échéance de votre carte sera facturée 75€. La seconde et la troisième année, il n’y a pas de dégrèvement sur l’abonnement Max Metal. Vous restez sur un tarif de 13.99€/mois et à l’instar de Curve ou N26, si vous résiliez, la carte en métal est désactivée.
Max décide par ses CGV que le coût de la carte en métal est fixé à 137€. Par conséquent, si vous commandez la carte et vous vous rétractez, vous serez redevable de cette somme car le produit est hautement personnalité.

La nouvelle offre gratuite Max

Cette offre n’existera que pour les souscriptions postérieures au 31 janvier 2021, ou pour les actuels clients qui quitteraient l’offre historique, pour aller vers une offre payante et voulant revenir ensuite sur une offre à 0€.
Pour simplifier, nous allons vous indiquer ce qui change par rapport à l’offre Premium facturée à 6,99€

  • Sur la partie agrégation de cartes bancaires, le seuil de 5 cartes est abaissé à 3 cartes maximum.
  • Les plafonds par défaut en paiements sont fixés à 2000€/semaine et 20 transactions. Les retraits sont fixés à 500€/semaine et 2 opérations.
  • La carte Max sera en plastique avec un design classique, sans possibilité de faire du « offline ».
  • Le cashback sera présent, mais non « boosté ». Le service client par chat est toujours présent, mais sur le principe du « premier arrivé, premier servi », à l’exception de ceux passant avec un coupe fil.
  • L’offre de reprise proposée en partenariat avec SPB n’est pas proposée dans cette offre gratuite.
  • Toutes les garanties et assistances sur des domaines comme les voyages, les locations, les achats… sont supprimées. Vous avez donc une prestation d’assurance et d’assistance basique comme on la trouve sur les cartes classiques délivrées par les établissements bancaires en France.

Ce sont les uniques différences avec les deux offres payantes.
On se retrouve avec une offre similaire à ce qui existe dans le monde de la FinTech, avec toutefois des assurances basiques, contrairement aux principaux concurrents dans leurs offres gratuites. Pas de frais sur les devises, tant en paiements qu’en retraits… L’offre reste donc très compétitive.
Quand on oppose cette nouvelle offre à l’historique, nous sommes forcément déçus. Nous avons eu cette sensation, avant de bien nous mettre en tête qu’il faut l’opposer aux offres proposées par N26, Revolut, Orange Bank,etc..

L’application

Le point clivant avec Max reste l’application, et on trouve les extrêmes dans les propos pour la qualifier. On voit déjà venir les réponses avec l’absence des arrondis, des coffres
Mais sur l’usage, Max ne fait pas payer sa carte en offre gratuite, ne facture aucun frais de change, propose des cartes virtuelles en illimité et bien d’autres services. Au quotidien, pour la majorité des clients, les fonctionnalités proposées sont bien plus utiles qu’une épargne basée sur arrondi de sa chocolatine du matin dans l’hypothétique espoir de s’offrir un jour un pavillon au bord de mer.

L’offre historique proposée par Max

Après le 31 janvier 2021, l’offre historique ne sera plus commercialisée. Toutefois, les clients actuels qui changeraient de l’offre historique vers l’une des offres payantes ne pourront plus retrouver l’offre historique, ils seront sur la nouvelle offre gratuite et cela dès le 15 décembre 2020. Il est conseillé de bien prendre en considération tous les paramètres de votre offre actuelle avant de vouloir « essayer » une offre payante proposée par Max.
Tous les clients historiques, et ceux ayant nouvellement souscrits avant le 31 janvier 2021 détiennent cette offre. Comme pour la nouvelle offre à 0€/mois chez Max, comparons les changements avec l’offre Premium à 6.99€/mois.
La carte Max conserve son design traditionnel et reste dépourvue de la capacité « hors ligne ».
A l’instar de la nouvelle offre Max, vous n’avez ni accès de manière prioritaire au chat, ni à l’offre de reprise proposée par SBP. Le cashback est en mode non boosté, vous continuez donc à disposer des mêmes offres que celles déjà dans votre application Max.
Concernant la partie assurances et assistances incluses dans votre carte Max, rien ne change, mais uniquement jusqu’en avril 2021. À partir de cette date, vous retournez sur les garanties présentent dans la nouvelle offre gratuite. Si vous avez payé une prestation avant cette date, vous conservez les garanties pour cette prestation, même si le sinistre intervient après le changement de gamme d’assurances.
On imagine la déception, et même la frustration des clients historiques présents chez Max. On se doute que dans les équipes le choix fût difficile mais inéluctable. Les prestations d’assurances et d’assistances représentent un coût majoritaire dans les frais d’une carte pour un émetteur. Dans cette nouvelle politique financière, il est logique que Max réduise ses frais en ramenant les garanties vers un coût plus raisonnable. Cela permet également de valoriser les deux offres payantes proposées par Max.

Les nouvelles conditions Max au 14/12/2020

Datées du 14 décembre 2020, les nouvelles conditions sont opposables immédiatement aux clients qui migrent sur une offre à 6.99€ ou 13.99€/mois. Pour les clients historiques, elles remplaceront les antérieures à compter du 14 février 2020. Il n’y a pas d’obligation de faire une opération mensuelle avec la carte, quelque soit l’offre.
Max conserve le droit, en cas de situation débitrice sur le compte Max, d’initier un débit de ce même montant sur une carte agrégée à votre portefeuille Max.
L’annexe des CGV destinée spécifiquement à la carte Max rappelle qu’il est interdit d’utiliser la carte pour des transactions professionnelles.

La déclaration des incidents auprès de la Banque de France

Un point a retenu notre attention dans cette annexe. Max indique se réserver le droit de signaler un incident lié à l’usage de votre carte, auprès de la Banque de France.
Pour rappel, la Banque de France gère principalement 2 fichiers d’incidents pour les particuliers, le FICP (crédits, découverts et surendettements/faillites) et le FCC (chèques et cartes bancaires). Max peut donc vous signaler dans le FCC sur le volet cartes. En conséquence de quoi, tous les autres établissements sont notifiés à J+1 et prendront des mesures comme vous bloquer sans délai les cartes délivrées. Si vous régularisez la situation, la déclaration est levée, à défaut, la radiation intervient après 2 ans.
C’est une clause surprenante dans le monde de la FinTech, et elle a attiré notre attention. Après échange avec les équipes chez Max, ils confirment que cette déclaration n’est faite qu’en cas de volonté manifeste de réaliser une fraude avec Max.

Les frais possibles chez Max

Quelques frais existent chez Max, notamment en cas de rejet de prélèvement ou de procédures de saisies. Rajoutons également à cette liste les frais liés à la refabrication d’ne carte.

Conclusion

Nous avons quelques regrets sur les nouvelles offres payantes proposées par Max en payant. Bien que le coût soit raisonnable, comparé aux garanties équivalentes sur le marché, elles manquent un peu de démarcation.
Si nous prenons l’offre « Metal » à 13.99€/mois, nous pensons que Max aurait dû partir sur un type « CREDIT » et un niveau « World Elite ». Cela aurait ainsi permis d’exploiter pleinement le potentiel des prestations présentes dans les assurances et garanties de cette offre. Un type « CREDIT » permettrait à Max de gagner davantage financièrement lors des paiements avec la carte. Avec ces 2 points, l’offre « Metal » serait bien plus attirantes.
Toujours sur cette offre « Metal », la mise à disposition d’un service client par téléphone serait intéressante. De même qu’un retour du service John Paul pour la conciergerie, même en étant limité à quelques demandes par mois, en complément du service de Wiidii.
En l’état, l’offre « Premium » est intéressante pour ses garanties, c’est son point fort. Concernant l’offre « Metal » cela fait cher pour n’avoir comme avantage que la détention d’une carte en métal, alors que le paiement mobile se démocratise.
Les clients historiques doivent bien peser le pour et le contre avant de basculer. Nous pensons qu’il n’est pas forcément interessant pour eux de changer d’offre, sauf si vraiment la prestation de reprise par SPB est judicieuse pour eux. Concernant la perte des garanties assistances et assurances, elles reviendront sous la forme d’une option. Il sera donc possible de les retrouver, moyennant un tarif qui reste à définir.
ndlr : Merci aux équipes Max et particulièrement à Benoit et Lionel ( bonne continuation ).