monabanq

Monabanq : Une banque traditionnelle en ligne

Après nous être intéressé à Ma french bank et Monese, penchons-nous aujourd’hui sur l’offre Monabanq.

Banque Covefi

Les premiers clients de la banque se souviendront de l’époque COVEFI et du conseiller attitré à la relation commerciale. C’était le seul à pouvoir gérer et répondre aux questions sur votre compte. Depuis la banque a évoluée. Elle est passée du groupe 3 Suisses au groupe Crédit Mutuel CIC au travers de Cofidis.

Nous ne sommes pas du tout sur une offre fintech. Le passage dans le giron du Crédit Mutuel a changé le fonctionnement de banque traditionnelle à banque en ligne.

Le Compte Tout Compris à partir de 2€

Pour 2€/mois, vous avez droit à une carte VISA Classique ou une VISA Online à autorisation systématique. Il vous en coûtera 5€/mois avec une VISA Premier. Les 3 cartes sont accessibles sans conditions de revenus.

L’option Premium

Les personnes régulièrement à l’étranger pourront être intéressées par l’option Premium. Cette dernière permet d’avoir jusqu’à 50 paiements et 25 retraits en devises sans frais supplémentaires.

Au-delà de ce quota, une remise de 25% sera appliquée, portant ainsi les frais à 1.5% par opération en devise.
Vous pourrez également déposer des chèques étrangers et réaliser des virements internationaux (hors SEPA) gratuitement. Seuls les commissions de change ou frais de change seront à votre charge.

L’option Premium porte la mensualité du compte avec une VISA Classique à 6€/mois et comptez 9€/mois si vous désirez cette option avec une VISA Premier.

Une banque en ligne avec l’opacité et les frais d’une banque classique

L’avantage dans les banques en ligne (Fortuneo, Boursorama, ING,…) c’est que vous savez d’avance quels seront vos plafonds de paiements/retraits et le découvert autorisé.

Monabanq cultive l’opacité des acteurs classiques. Tout comme Orange Bank, vous n’aurez aucune information avant la souscription. Le service client ne vous donnera pas non plus d’éléments laissés à la discrétion de la banque.

Les plafonds

Nous avons eu l’occasion d’échanger avec plusieurs clients Monabanq.

Pour un profil CDI avec 1300€ net/mois, comptez 1200€ de plafond par mois, tout comme chez Hello bank!. Les 2 offres se démarquent d’ING qui propose un plafond à 3000€/mois avec différé possible. Fortuneo proposera un plafond de paiement de 1500€/semaines. Boursorama sera très proche de l’offre Monabanq avec un plafond fixé à 1500€ mensuel mais avec une possibilité de débit différé.

Les plafonds ne sont pas plus conséquents avec une VISA Premier. Seule possibilité, effectuer une augmentation temporaire des plafonds (30 jours pour les paiements et 7 jours pour les retraits).

Monabanq, en opposition à ING, Boursorama,… ne vous proposera pas de modifier vos plafonds permanent seul. Vous devrez solliciter une étude auprès d’un conseiller. Il vous faudra fournir toutes les pièces qui seront exigées, à l’instar d’Orange Bank. Orange Bank a toutefois l’avantage d’annoncer la couleur avant de finaliser la souscription, vous pouvez donc interrompre le processus si vous trouvez les plafonds dérisoires.

Dans un article précédent, nous vous expliquions comment étaient fixés les plafonds de votre carte bancaire. Nous écrivions en autre que le plafond est le rempart pour limiter la dépense quand le solde du compte n’est pas pris en considération. Le plafond est donc fixé selon vos revenus. Pour autant, les plafonds fixés par Monabanq nous semblent faibles pour des clients sachant gérer leur budget et pour des voyageurs confrontés aux cautions.

Le découvert

Restons avec notre profil client ! Celui-ci aura droit à un découvert de 100€ à comparer aux 500€ d’ING, 200€ chez Fortuneo ou 300€ de Boursorama.

Des frais d’intervention

L’autre point pour le moins surprenant, c’est la facturation d’une commission d’intervention en cas de problème. Là où les autres banques en ligne suppriment cette sanction sans fondement, Monabanq la maintient. La banque se permet même de facturer le maximum autorisé par la réglementation, à savoir 8€/commission dans la limite de 80€/mois.

La banque aurait pu s’aligner sur ses concurrentes en ligne et ne pas facturer cela. Rappelons que le compte courant est déjà facturé de 2 à 5€ par mois en fonction de la carte et sans option Premium.

Dépôt espèces et chèques chez Monabanq

A l’instar d’Hello bank!, Monabanq propose d’utiliser le réseau de DAB géré par la banque à laquelle elle est adossée.

Côté Hello bank!, il est possible de faire des remises d’espèces et de chèques sans limite dans l’ensemble du réseau BNP.

Chez Monabanq, seuls les distributeurs CIC et Crédit Mutuel Alliance Fédérale permettront de faire ces remises. Le réseau Arkea n’est pas accessible pour ces opérations.

Toutefois, seules les 5 premières remises seront gratuites. Toute remise supérieure dans la même année civile fera l’objet d’une facturation de 5€/remise.

Les gens avant l’argent

C’est le slogan de Monabanq, mais une chose nous à étonner en plus des frais. Au travers de ce slogan, on imagine que la banque aurait supprimé les frais punitifs comme la commission d’intervention. Qu’elle aurait facturé un coût juste, à savoir 1€, un prélèvement refusé. Qu’elle aurait abaissé à 1.7% ses frais en devises… Mais non, Monabanq est bien dans une politique de marge sur les incidents.

L’autre point marquant, c’est également le changement d’attitude de Monabanq entre 2016 et 2018.

Plusieurs personnes ont sollicité auprès de Monabanq une VISA Premier en 2016 pour des besoins d’assurances avec des salaires inférieurs à 1800€/mois. Monabanq répondait que la VISA Premier était une carte qui ne pouvait pas être délivrée à n’importe qui, même moyennant paiement.

Le changement de politique de la part de Monabanq sur ce point laisse penser qu’ils se sont dit qu’il y avait moyen de monnayer une carte statutaire.

Quand on veut faire passer les gens avant l’argent, on applique alors la répercussion des coûts avec tact et mesure. On sort, surtout, de cette spirale visant à marger sur les clients rencontrant un ou plusieurs incidents.
Tout du moins, c’est notre opinion sur ce sujet.

Dans cette même idéologie, la VISA Classique devrait être à 1€ par mois, et la VISA Premier à 2.50€/mois. Les remises devraient également être proposées sans coût additionnel au-delà de 5/an.

Le service client

Sur les questions de bases, les conseillers répondent sans trop d’erreurs. Dès que les questions rentrent plus dans des situations problématiques, alors les réponses sont fausses ou approximatives. C’est le cas pour les questions inhérentes à des problèmes monétiques par exemple.

C’est lors de problèmes qu’on juge le niveau d’un service client. En monétique, ces problèmes sont généralement les conséquences de débits non sollicités par exemple.

Mais à part quelques exceptions comme Fortuneo et ING, les autres services clients sont également en retard. Pourtant ces situations peuvent s’avérer extrêmement préjudiciables aux clients si les conseillers ne sont pas au niveau.

Paiement mobile

Il n’y a strictement rien à l’horizon sur ce point. Monabanq utilise les mêmes éléments de langage que le CIC & Crédit Mutuel, à savoir qu’ils travaillent sur une solution compatible avec tous les mobiles.

Depuis, Crédit Mutuel a revu sa copie. Le groupe propose LyfPay en sans contact sur Android, mais également Apple Pay via Banque Casino (pour le moment).

Monabanq rejoint donc ING et Axa Banque dans la liste des banques en ligne ne proposant ni Apple Pay, ni Google Pay ni Samsung Pay. Ce qui devient d’ailleurs un frein pour certains clients lors du choix d’une banque en ligne.

Qu’on soit pour ou contre une méthode de paiement c’est une chose, mais il faut laisser le choix au consommateur. Libre à lui d’utiliser le système de paiement qu’il préfère selon la situation ou les cas d’usage.

La disponibilité du service et les fonctionnalités proposées

Monabanq repose entièrement sur les outils du Crédit Mutuel Alliance Fédérale développés par la filiale Euro Information. On retrouve donc des applications web/mobile performantes et un taux de disponibilité du système de paiement à plus de 99.999% ces dernières années.

C’est le gros point fort de Monabanq. Grâce aux travaux d’Euro Information, la banque peut proposer par exemple les services disponibles aux clients Crédit Mutuel Alliance Fédérale comme le choix du code PIN dans les DAB, la gestion des fonctionnalités cartes, le déblocage d’une carte en distributeur,…

Toutefois, le panel de services n’est pas aussi étoffé. La gestion du sans contact n’est pas proposé via les outils clients, de même que des services comme le dépannage de cash (E-Retrait),…

Conclusion

Monabanq n’est pas davantage ouverte qu’une agence Crédit Mutuel ou CIC. Il n’y a pas de négociation possible sur la gratuité ou de conditions (ex 5000€ d’épargne chez ING).

Côté frais, on retrouve les mêmes que dans les banques classiques. Niveau services, il y en a moins qu’en direct chez Crédit Mutuel ou CIC.

Nous ne parvenons pas à trouver un intérêt à Monabanq. Si nous comparons avec le réseau Crédit Mutuel/CIC, une VISA Premier vient avec un plafond de 7500€/mois et le différé sera disponible sur demande.
De plus, vous pouvez aisément intégrer la gratuité d’une telle carte dans l’échange commercial.

Niveau relation à distance, Crédit Mutuel Alliance Fédérale vous propose en plus du conseiller clientèle, une plateforme nommée Crédit Mutuel Accueil disposant de plages étendues (8h à 20h du lundi au samedi). Rajoutons à cela un numéro 24/7 pour tout ce qui touche à la carte bancaire.

Signer une convention de compte à distance, souscrire un service, modifier une option, tout cela est également disponible avec la signature électronique à distance chez Crédit Mutuel Alliance Fédérale.

On vous recommandera donc d’opter pour un compte directement dans le réseau Crédit Mutuel / CIC. Ce choix vous apportera à minima les mêmes prestations et vous permettra souvent d’avoir plus de services et surtout plus de souplesse.

Vous voyez un intérêt à l’option Premium pour les retraits et paiements en devises ? Très bien, nous vous répondons que ça existe chez Crédit Mutuel Alliance Fédérale avec l’option Premium/Transat. On vous dit même que c’est gratuit si vous passez par Max, l’offre du Crédit Mutuel Arkea.