Néo-banques : les français sont encore frileux

neo-banque
neo-banque

C’est un véritable bouleversement pour les banques. Les nouvelles habitudes de consommation des Français placent le smartphone et l’instantanéité au coeur de toutes leurs stratégies.

Un filon saisi par les néo-banques… Mais séduisent-elles les principaux interessés ? C’est à cette question qu’a voulu répondre la néo-banque Ferratum Bank dans un sondage réalisé par OpinionWay.

Mais d’abord une petite définition s’impose. Une néo-banque est une banque entièrement digitale. On en compte de plus en plus parmi lesquelles : Orange Bank, N26 ou encore Ferratum.

L’expérience mobile

Il ne s’agit donc pas de banques en ligne comme Boursorama, Cbanque, Hello Bank, etc. mais de banques uniquement axées sur le smartphone. Pour accéder aux services de ces banques nouvelle génération, il faudra télécharger leur application car tout passe par ce canal… Ce qui les rend très compétitives dans leur tarification. Un argument de choc pour les Français ? Pas sûr…

L’étude révèle que 22% des Français sont prêts à ouvrir un compte dans une néo-banque. A l’inverse, une grande majorité (59%) sont encore frileux. Preuve qu’il y a encore du chemin à faire pour ces nouveaux acteurs du secteur bancaire.

Néanmoins, ils sont 77% à y voir une opportunité pour réduire leurs frais bancaires, souvent très chers. 71% déclarent profiter de ces nouvelles offres pour négocier les tarifs de leur banque actuelle…

la suite sur : http://www.empruntis.com