Paiement : les fintechs entrent dans la cour des grands

Bankin
Bankin

La start-up Bankin’ a obtenu l’agrément lui permettant de se mettre en conformité avec la toute nouvelle régulation européenne sur les services de paiement. Ce texte doit renforcer la concurrence entre les fintechs et les banques.
Bankin’ n’a pas perdu de temps. Deux jours après l’entrée en vigueur de la nouvelle régulation européenne sur les services de paiement (DSP2), la fintech française a fait savoir lundi qu’elle se trouvait déjà en conformité avec certaines de ses principales exigences.

Un agrément délivré par les autorités

En clair, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) française vient de lui délivrer un agrément qui lui devenait nécessaire pour continuer d’offrir à ses clients une vue agrégée de l’ensemble de leurs comptes bancaires. De même, le régulateur a aussi donné son feu vert à un deuxième service déjà en vigueur : les utilisateurs pourront toujours réaliser des virements à partir de l’interface Bankin’ plutôt qu’à partir du site Internet de leur banque.

Plus d’infos sur : https://www.lesechos.fr