Vers une société sans cash

Revolut
Revolut

Le futur de l’industrie bancaire offre un éventail infini de possibilités, et l’idée d’une société sans cash semble à portée de main. En 2017, le nombre de transactions n’impliquant pas d’argent physique a augmenté de 10,5% pour atteindre 522,4 milliards de transactions dans le monde, et devrait atteindre 725 milliards en 2020.

Revolut, néobanque à la plus forte croissance en Europe, disrupte le secteur bancaire avec ses virements internationaux sans frais, ses notifications de dépenses instantanées et son exposition aux crypto-monnaies notamment. Son Chief Technical Officer (CTO) Vlad Yatsenko est convaincu qu’une société sans cash deviendra bientôt la norme.

Vlad Yatsenko, CTO & Co-Fondateur de Revolut, déclare :

Les entreprises, notamment les institutions financières, doivent s’adapter à la transition en cours vers une société sans argent liquide. Avec l’augmentation des paiements sans contact et via téléphone mobile, je pense et espère qu’il sera possible d’ici 10 ans de se passer complètement de cash en France. Dans cette optique, Revolut ne cesse de lancer de nouvelles fonctionnalités visant à offrir aux utilisateurs des paiements cashless simples et sécurisés. »

 

Simplicité, commodité et sécurité expliquent l’acceptation grandissante des paiements cashless, car ils réduisent grandement le temps de transaction ainsi que le risque criminel, notamment les vols.

En Europe, la Suède semble montrer la voie à suivre vers une société sans cash, avec 36% de sa population déclarant ne jamais utiliser d’argent liquide, et 25% ne s’en servant qu’une fois par semaine (63% en 2013). L’argent liquide n’y est utilisé que dans 20% des transactions en magasins, et le total d’argent en circulation est à son plus bas niveau depuis 1990.

Selon Vlad Yatsenko, la France pourrait adopter un certain nombre d’idées développée en Suède si elle souhaitait devenir leader sur le sujet :

Si la France souhaite se passer complètement d’argent liquide, elle doit continuer à innover et encourager l’utilisation des technologies permettant de faciliter les transactions sans contact. Des idées telles que bannir les pièces et les billets dans les bus sont en place depuis plusieurs années dans d’autres pays, et les commerçants, vendeurs ambulants et autres acceptent de plus en plus les paiements par carte et par mobile. »

Malheureusement, les infrastructures françaises sont en retard par rapport à des pays comme la Suède, et la taille de la population française n’en fait pas le lieu idéal pour expérimenter une société sans cash, même si l’on observe quelques avancées sur le paiement de son titre de transport à Rouen ou à Dijon.

Enfin, les français conservent un fort attachement à l’argent liquide, même s’ils s’en servent de moins en moins, donc il faudra du temps avant de s’en passer complètement. De nombreuses personnes, particulièrement les générations les plus anciennes, n’ont pas encore accès à la société digitale et il y a un besoin d’éducation à faire pour faciliter autant que possible la transition vers un monde sans cash. »

En France, il semblerait que nous adoptions petit à petit cette nouvelle tendance, avec 45 millions de cartes de paiement sans contact en circulation, soit 68% du parc total, et 35% de français déclarant ne jamais ou rarement se déplacer avec du cash sur eux (proportion la plus élevée en Europe). Les experts prédisent que d’ici 2025, l’utilisation d’argent liquide ne concernerait plus que 25% des transactions, en baisse par rapport aux 45% observés en 2015.

Cette tendance n’est pas seulement européenne mais mondiale, notamment à Singapour, en Chine et au Canada où 56% des transactions se font sans cash. Même tendance au sein de pays plus petits et moins développés, tels que le Somaliland, qui a vu son nombre de paiements mobile augmenter pour s’établir à 50% des transactions en 2017.

Avec ses services de paiement mobile et sans contact, Revolut facilite la transition vers une société cashless, en addition de sa large gamme de produits innovants tels que les crypto-monnaies ou son assurance voyage par géolocalisation.

Dernier ajout en date sur Revolut, les cartes virtuelles éphémères qui renforcent la sécurité des paiements en ligne en renouvelant automatiquement les numéros de la carte après chaque paiement, protégeant ainsi les utilisateurs contre la fraude, les cyber-menaces et les souscriptions à renouvellement automatique. Ces cartes éphémères s’ajoutent aux dispositifs de sécurité déjà existants comme le blocage de la carte par géolocalisation, la possibilité de bloquer/débloquer ses cartes, ainsi qu’activer/désactiver les paiements sans contact, par bande magnétique, les retraits aux distributeurs, ou encore les paiements en ligne.

NDLR : Vous n’êtes pas encore client Revolut et vous souhaitez tester l’offre, nous vous offrons votre carte, il vous suffit de commenter cet article en indiquant pourquoi vous souhaitez essayer Revolut.

Source : communiqué Revolut France